• Melilemo

Ma Prime Rénov : tout savoir sur l'aide de l'Anah en 2022




Depuis le 1er janvier 2022, les règles d’attribution de Ma Prime Rénov, l’aide de l’Anah pour la rénovation énergétique des logements, ont légèrement évolué. Critères d’éligibilité, montants… Voici tout ce qu’il faut savoir.


Vous souhaitez profiter de Ma Prime Rénov pour engager des travaux de rénovation énergétique dans votre logement en 2022 ? Attention, il se pourrait que vous ne soyez plus éligible cette année. Un décret et un arrêté publiés le 31 décembre 2021 au Journal officiel ont prévu plusieurs évolutions du dispositif pour les demandes déposées à compter du 1er janvier 2022.


Qui peut bénéficier de Ma Prime Rénov ?


Ma Prime Rénov s’adresse à l’ensemble des propriétaires occupants ou bailleurs qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique réalisés dans un logement occupé à titre de résidence principale.

A compter de 2022, l’aide est réservée aux logements achevés depuis plus de 15 ans, contre 2 ans auparavant. Seule exception : les demandes de primes pour un changement de chaudière fonctionnant au fioul et la dépose d’une cuve à fioul pourront toujours concerner les logements de plus de 2 ans.

Autre changement : la durée minimale d’occupation du logement à titre de résidence principale passe de 6 mois à 8 mois par an. Et le propriétaire doit s’engager à occuper le logement à titre de résidence principale dans un délai d’un an à compter de la demande de solde de la prime pour percevoir l’aide.

En contrepartie de ce durcissement des règles d’attribution, le délai pour réaliser les travaux passe à deux ans après avoir obtenu l’aide, contre un an auparavant. Les ménages modestes qui auront demandé une avance de frais pour régler l’acompte des travaux auront 1 an pour achever les travaux, contre six mois jusqu’à présent.

Pour rappel, les propriétaires bailleurs qui souhaitent bénéficier de Ma Prime Rénov doivent s’engager à :


  • louer le logement en tant que résidence principale pour une durée égale ou supérieure à 5 ans

  • déduire, en cas de réévaluation du loyer, le montant de la prime du montant total des travaux justifiant cette réévaluation et en informer le locataire.


Ma Prime Rénov est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.

À lire aussi

Ma Prime Rénov’ : quelles aides pour les copropriétés ?


Quels sont les plafonds de ressources pour bénéficier de Ma Prime Renov en 2022 ?


Tous les propriétaires et copropriétaires ont droit à Ma Prime Rénov. Le montant de la prime dépendra de la nature du chantier engagé, de la localisation du logement et du niveau de revenus. Le gouvernement a établi quatre catégories de contribuables, rangées par couleur : bleu pour les foyers les plus modestes, jaune, violet et rose pour les ménages plus aisés. Un barème spécifique est appliqué pour l’Île-de-France.

Plafonds de ressources (hors Île-de-France)


Plafonds de ressources ( Île-de-France)


Selon le profil, le montant des aides sera plus ou moins généreux. « Pour les foyers les plus modestes, l’aide peut aller jusqu’à 90 % du devis, puis elle descend à 75 %, 60 % et 40 % pour les ménages les plus aisés », avait expliqué la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon.


Par exemple, l’aide pour l’installation d’une chaudière à granulés sera de 10 000 € si vous êtes en bleu, 8 000 € si vous êtes en jaune et 4 000 € si vous êtes en violet. Si vous êtes en rose, vous n’aurez pas droit à Ma Prime Rénov. Pour les ménages les plus aisés, l’aide se limite, en effet, à quelques travaux comme l’isolation des murs par l’extérieur ou par l’intérieur.


Pour vérifier les aides auxquelles vous êtes éligible et estimer leur montant, vous pouvez utiliser le simulateur en ligne Simul’Aides disponible sur le site Faire.fr. Pour l’utiliser, vous avez besoin de vous munir des caractéristiques de votre logement (surface, année de construction...), des éventuels devis et de votre dernière feuille d’imposition afin de pouvoir communiquer votre revenu fiscal de référence (RFR).


Quels travaux peuvent être financés avec Ma Prime Rénov ?


La prime permet de financer les travaux d’isolation (murs, planchers, combles, fenêtres), de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif. Ils doivent être réalisés par une entreprise Reconnue Garante de l’Environnement (RGE).

Le label RGE pas toujours obligatoire

Cette obligation est supprimée, à titre expérimental, en 2021-2022, pour la réalisation de certains travaux : installation ou pose de certains équipements de chauffage, interventions d’isolation thermique des parois vitrées ou opaques, planchers et combles. La liste complète des travaux nécessitant ou pouvant déroger à l'obligation de recours à un artisan labellisé RGE pour obtenir l'aide Ma Prime Rénov est disponible ici.


Les ménages qui effectuent des travaux qui permettent de sortir leur logement du statut de passoire thermique (classé F ou G sur l’étiquette de diagnostic de performance énergétique) pourront bénéficier d’un bonus de sortie de passoire énergétique de 1 500 € maximum. Pour l’obtenir, il sera nécessaire d’effectuer un audit avant les travaux.

Les rénovations ambitieuses qui permettent d’atteindre l’étiquette énergie B ou A donneront droit à un bonus Bâtiment basse consommation (BBC) de 1 500 € maximum. Une bonification des Certificats d’économies d’énergie sera également octroyée.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Votre devis gratuit 
arrow&v
Quel horaire préférez-vous ?